Chercher un club ou une ville ou une stade
Generic filters
Filter by Formats
Standard

Connexion

S'inscrire

Après avoir créé votre compte, vous serez en mesure de suivre le statut de vos voyages et paiements, et aussi de donner votre avis sur les voyages que auxquels vous avez participés.
Nom d'utilisateur*
Mot de passe*
Confirmer*
Prénom*
Nom*
Date de naissance*
E-mail*
Téléphone*
Pays*
* En soumettant ce formulaire, vous affirmez être d'accord avec nos Conditions Générales et notre Politique de confidentialité.
Please agree to all the terms and conditions before proceeding to the next step

Already a member?

Connexion

Catégorie

Clubs info

Bologne FC info

Bologne FC

Le Bologna Football Club 1909, abrégé en Bologna FC 1909 est couramment appelé Bologne FC en français. C’est un club de football italien fondé en 1909 sous le nom de Bologna Football Club et basé à Bologne dans la région d’Émilie-Romagne. Le club a remporté sept fois le Championnat d’Italie en 1925, 1929, 1936, 1937, 1939, 1941 et 1964. Il a gagné deux fois la Coupe d’Italie en 1970 et 1974. Bologne fut autrefois une des équipes les plus importantes d’Italie. Le club restera dans l’élite jusqu’en 1980, puis connaîtra par la suite des hauts et des bas avant de retrouver l’élite en 2016.

Rétrogradations et accessions

Le club fut rétrogradé en Serie B en 2004-2005 après une triste fin de saison et une défaite lors d’un match de barrage face à Parme. Puis, le club rappelle Renzo Ulivieri, l’artisan de la remontée de Serie C en Serie A dix ans plus tôt. Le 1er juin 2008, lors de l’ultime journée de Serie B, Bologne remporte son match, à domicile, contre Pise. Le club termine second du championnat de Série B, synonyme d’accession à la Série A. Le club sera relégué en Série B au terme de la saison 2013-2014 après une décevante dix-neuvième place. Les Bolognais remontent en Série A lors de la saison 2015-2016 et sont encore à ce jour pensionnaire de l’élite.

Personnalités du club

Parmi les joueurs emblématiques, citons les italiens Roberto Baggio, Marco Di Vaio, mais aussi le gardien de but Gianluca Pagliuca. Roberto Mancini, devenu depuis entraîneur, est lui aussi passé par l’Émilie-Romagne. Dans les années 30, le français Antoine Bonifaci a effectué une bonne partie de sa carrière à Bologne. Ce fut aussi le cas de Miguel Andreolo Frodella, urugayen naturalisé italien. Il gagnera d’ailleurs la Coupe du Monde en 1938. Hidetoshi Nakata fut l’un des premiers joueurs japonais à évoluer en Europe. Ce fut sous les couleurs de Bologne. Le suédois Kennet Anderson a quant à lui évolué plusieurs saisons sur le front de l’attaque.

Distinctions et records

Les trois meilleurs buteurs de l’histoire du club sont italiens. Angelo Schiavo a inscrit 252 buts entre 1922 et 1938. Carlo Reguzzoni 167 buts entre 1930 et 1946. Ezio Pascutti complète le podium avec 142 réalisations entre 1955 et 1969. Côté capes, Giacomo Bulgarelli a porté la tunique bolognaise à 488 reprises entre 1959 et 1975. Tazio Roversi a disputé 459 rencontres entre 1963 et 1979. Sur la troisième marche du podium se trouve Carlo Nervo avec 417 apparitions entre 1994 et 2007.

Cagliari Calcio info

Cagliari Calcio

Le Cagliari Calcio (Casteddu en sarde) est un club de football italien basé en Sardaigne. Fondé le 20 août 1920, le club a obtenu le statut professionnel en 1964. Le club est resté en sommeil entre 1941 et 1945 pendant la seconde guerre mondiale. Cagliari a remporté son seul titre de Champion d’Italie de série A en 1969-1970. Le club s’adjuge le championnat de série B en 2015-2016, lui permettant de retrouver l’élite, après quelques saisons en division inférieure.

L’inter la bête noire

En 1994, Cagliari s’incline en demi-finale de Coupe UEFA (Ex C3) contre l’inter de Milan. C’est toujours contre les milanais qu’ils s’inclinent en demi-finale de Coupe d’Italie en 2005.

Joueurs célèbres

Sont passés par la péninsule Sarde, le panaméen Julio César, Dély Valdès transféré par la suite au PSG. Citons aussi le camerounais Patrick Mboma, le français Jonathan Zebina, le brésilien Néné, les italiens Gianfranco Zola et Massimiliano Allegri devenus tous deux entraîneurs. Dario SIlva et Enzo Francescoli deux uruguayens, et Bruno Alves le portugais ont porté également les couleurs du club. Les italiens Luigi Riva avec 207 buts et Danièle Conti avec 434 matchs disputés, se partagent les records. En l’honneur de Luigi Riva, meilleur buteur de l’histoire du club, le numéro 11 a été définitivement supprimé.

La Cagliari Academy

L’Académie de football a été créée pour promouvoir le développement du football en Sardaigne. Il s’agit de renforcer le lien entre « Cagliari Calcio » et le territoire. Le projet est destiné aux jeunes âgés de 6 à 12 ans. Il vise à permettre aux footballeurs en herbe de l’île et de certaines régions sélectionnées dans le reste de l’Italie, de se former tout en étant entourés au niveau scolaire par le club. Cet objectif consiste à partager les meilleures méthodes de formation avec les clubs partenaires. Échanges et discussions entre formateurs de Cagliari et formateurs détachés sont au menu. Les Sardes organisent des réunions et séminaires au Centre sportif du club. Des modules sont dispensés par des techniciens et des éducateurs qualifiés. Parmi eux, le développement psycho-physique du jeune athlète. Le projet se veut sportif et social. Cagliari se revendique comme une place forte du football pour les jeunes. Les insulaires souhaitent démontrer qu’ils sont la voie à prendre en matière de formation. Le club souhaite attirer nombre de jeunes joueurs qui aspirent à devenir professionnels. Cagliari entend aider les jeunes athlètes à se développer physiquement, et psychiquement. Le sport, qui est un vecteur important de la vie, doit rester, avant tout, un loisir.

FC Crotone info

FC Crotone

Le FC Crotone est un club de football italien basé à Crotone, en Calabre. Il a été fondé en 1910 sous la dénomination SS Crotona. Par la suite, il est restructuré en 1945, après la Seconde Guerre mondiale, sous le nom de US Crotone. Ses couleurs sont le rouge et le bleu. Le FC Crotone dispute ses matchs à domicile au stade Ezio-Scida. L’enceinte a été inaugurée en 1946 et peut accueillir 9 500 spectateurs. Les calabrais ont remporté le championnat de Série C1 (équivalent à la troisième division – le « National » en France), en 1999-2000.

Icônes nationales et internationales

Le joueur italien Antonio Gallardo est le recordman de matchs joués sous la tunique rouge et bleu avec 401 rencontres disputées. Le meilleur buteur de l’histoire du club est un autre italien, Andrea Deflorio avec 54 réalisations. Cinq français ont joué au club. Les quatre premiers sont Jean-Pierre Cyprien, Abdoulaye Konko, Sébastien Piocelle, Julien Palmieri. Le cinquième est Moussa Diaby, prêté une saison par le PSG avant d’être transféré au Bayer Leverkusen en Allemagne. Autres figures locales, l’argentin Ricardo Mathias Veron, le roumain Adrian Stoian, le brésilien Jeda, les croates Ivan Juric et Dante Lopez, l’algérien Abdelkader Ghezzal. Côté local, Salvatore Soviero, Pasquale Foggia, Pierluigi Borghetti, Davide Dionigi sont les italiens les plus connus.

Une histoire de logos

Les armoiries de la cité de Crotone sont reprises pour la création du premier logo du club. Après la faillite du club en 1986, le logo a été redessiné. Ainsi est né le « kroton Calcion » un fanion triangulaire qui reprend les armoiries de la ville sur fond de rayures rouges et bleues. À partir de la saison 1998-1999, le logo du FC Crotone Calcio est constitué d’un unique requin bleu. C’est l’époque de la série C2 (quatrième division). La saison suivante, en 1999-2000, un nouveau logo est choisi. Il prend la forme d’écu espagnol rayé de rouge et de bleu, composé d’un trépied d’argent (symbole de la ville) posé au milieu d’un fond jaune entouré par deux requins. Au sommet du logo apparaît une bande bleue avec le nom du club écrit en jaune. Ce blason a été remplacé pendant la saison 2012-2013 par un logo encore en vigueur, qui a conservé la présence du trépied et celle des requins. Toutefois, sur cette version, la couleur jaune est remplacée par du blanc tandis que la forme du blason est devenue ovale.

Insolite

En 1994, lors du championnat d’Excellence (D6 italienne), le club bat Palmese 32-0, réalisant ainsi la plus large victoire du football italien.

Genoa CFC info

Genoa CFC

Le club est fondé à Gênes le 7 septembre 1893 par des hommes d’affaires britanniques. Il prend le nom de Genoa Cricket and Athletic Club sous la formule de « Club sportif britannique à l’étranger », dont l’adhésion était réservée aux seuls sujets britanniques. Le club porte le nom de Genoa Cricket and Athletic Club jusqu’au 2 janvier 1899 date à laquelle il devient le Genoa Cricket and Football Club. Le club change son nom en « Genova 1893 Circolo del Calcio » en 1930 à la suite de la montée du fascisme en Italie. Le club retrouve son nom habituel, Genoa Cricket and Football Club, à la fin de la guerre en 1945. Le surnom des joueurs est « les rossoblu »

Titres

Les rossoblu ont remporté neuf titres de champion d’Italie en 1898, 1899, 1900, 1902, 1903, 1904, 1915, 1923, 1924. Ces championnats se disputaient en une journée seulement parmi quatre ou cinq clubs. Lors de la saison 1922-1923, le Genoa CFC gagne le Scudetto avec 34 matches sans défaite. Le club a également remporté une coupe d’Italie en 1937.

Le club des pionniers

Le 20 septembre 2013, le Genoa CFC est devenu membre du Pioneers Club, un cercle fermé du football mondial, reconnu par la FIFA. Le Pioneers Club a pour objectif de rassembler les clubs de football les plus anciens de chaque pays, en créant des synergies au nom des principes du football : respect, intégrité, partage. En tant que membre fondateur avec Sheffield FC, le premier club établi au niveau international, Gênes a été l’architecte de campagnes de promotion des valeurs du sport. Le Pioneers Club compte 17 membres représentant autant de pays dans le monde. Le club compte notamment le Shieffield FC en Angleterre créé en 1857, et les Queens Park Rangers FC créé en Écosse en 1867. On compte aussi les belges du Royal Antwerp en 1880 et les espagnols du FC Recreativo Huelva créés en 1889.

Actions caritatives

Les génois ont lancé un important partenariat au cours de la saison 2017-18 avec l’Institut Gaslini, le plus grand hôpital pédiatrique du nord de l’Italie. L’institut comporte 20 bâtiments et environ 2 000 employés, des personnels médicaux, des infirmières, des chercheurs. Gênes s’est fixé pour objectif, d’activer un nouveau service du CABEF (Centre d’accueil de l’enfant et de la famille). L’idée est de soutenir et d’aider les parents d’enfants malades, à travers le diagnostic, les soins. Des levées de fonds ont été organisées par le club en partenariat avec « Charity Star », un portail international du secteur.

Hellas Vérone info

Hellas Vérone

Le Hellas Verona Football Club, abrégé en Hellas Verona FC, couramment appelée Hellas Verona ou simplement Verona en italien et Hellas Vérone en français, est un club de football italien fondé en 1903 sous le nom de Associazione Calcio Hellas. Le club doit son nom au mot Grèce en grec sur la demande d’un professeur de lettres. Il est basé à Vérone en Vénétie. Il est l’un des deux clubs de la ville avec le Chievo Vérone, un autre club de football basé à Vérone. Le Hellas reste le plus populaire des deux clubs de la ville. Le surnom qui lui est donné est « I Gialloblu ». Ses couleurs sont le jaune et le bleu. Le stade Marcantonio-Bentegodi contient 39 211 places. En 2018-2019, il évolue en Serie B et sera promu en Serie A après les barrages de montée.

Un titre unique dans l’élite

En 1985, le Hellas Vérone réussit l’exploit de remporter le Scudetto, championnat de Série A d’Italie, devant le Torino et l’Inter Milan. Le club ne concèdera que deux défaites cette année-là. Le Hellas a remporté le championnat de Série B (Deuxième division), en 1957, 1982 et 1999. Les jaune et bleu ont disputé trois finales de Coupe d’Italie en 1976, 1983 et 1984 mais n’ont jamais remporté le précieux sésame.

Têtes d’affiche

Le joueur le plus capé du club est l’italien Emiliano Mascetti avec 321 matches disputés sous le maillot jaune et bleu. Le brésilien Adailton est à ce jour le meilleur buteur de l’histoire du club avec 52 réalisations. Dragan Stojkovic, le serbe, est resté une saison en 1991-1992, prêté par l’Olympique de Marseille. Il est devenu entraîneur et a notamment entraîné le club de Nagoya au Japon, puis celui de Guangzhou en Chine. Hans Pieter Briegel et Thomas Berthold sont deux allemands passés par le Hellas. Le premier a été l’un des artisans du sacre de 1985. Côté local, les immenses Paolo Rossi et Filippo inzaghi ont porté la tunique une saison. Citons également Mauro Camoranesi et le gardien de but Angelo Peruzzi.

École de football

Le club possède une école de football dont l’objectif est de poursuivre un programme d’entraînement et de technique, marque de fabrique du Hellas. Au cours de la décennie 2010, de nombreux enfants se sont présentés à l’école et le club s’est engagé à les former en tant que footballeurs, mais surtout en tant qu’hommes du futur. Les plus petits participent à des matchs amicaux et à des tournois, au cours de la seconde moitié de l’année.

Controverse

Le club de supporters Brigate Gialloblù aujourd’hui dissout était connu pour ses sympathies envers l’extrême droite.

1 2 3 38